Drapeau émirats arabes unisVisiter Dubaï

Véritable cité-amirale des Émirats, Dubaï est une ville libérale pour la région, véritablement unique en son genre, le mode de vie y étant assez proche des standards occidentaux. L'émirat compte 1,58 million d'habitants dont 85% d'immigrés. Le PNB par habitant était en 2009 de 37.700 dollars annuels, la part des hydrocarbures dans le PIB de 6%.

La vie nocturne y est animée, le dieu Shopping (zones franches, souks, bords de mer) règne en maître, un shopping bien ciblé puisqu’il est très difficile de trouver quoi que ce soit d’un peu ancien ou "artisanal". Pour tous les aficionados des marques de luxe (disponibles dans tous les malls) ou de matériel électronique bon marché (à Daira, vers le Beniyas Square et les souks couverts), il n’existe sans doute pas dans le monde de meilleur endroit où faire ses emplettes.

La zone communément appelée Dubaï - 125 km à l'est d'Abu Dhabi - est en réalité composée de deux centres urbains : Dubaï bien sûr, au sud-ouest - mais aussi de l’autre coté de l'Al-Khor (cours d’eau formé par un bras du Golfe) Deira, située au nord-est. Le tout relié par des services de minibus, taxis collectifs et abras (bateaux-taxi à moteur).

Une des premières choses à faire pour appréhender au mieux Dubaï est donc de prendre un abra et de cheminer via l'Al-Khor ou même, du côté de Deira, d’arpenter les docks où les navires en provenance d’Asie chargent et déchargent leur précieuse cargaison.

Érigé au début du XIXème siècle en bordure de l'Al-Khor, le fort Al-Fahaidi, de longues années durant résidence des souverains locaux, abrite désormais le musée de Dubaï, lequel offre des expositions sur l'histoire au travers des siècles de la ville, ses habitants et son folklore. Il est à noter que les souks de Dubaï des années 50 ont fait l’objet d’une reconstitution numérique assez remarquable pour qui veut comprendre l’évolution rapide de la ville.

Si l’on peut toujours observer des "tours à vent", typiques des 1ères structures de climatisation naturelle développées dans la région avant leurs équivalents électriques, les vieux souks couverts ont eux disparu, hors quelques vestiges à l'est de Dubaï et près des docks des abras (Deira).

Pour revenir à Deira justement, précisons qu’il s’agit du véritable centre-ville de Dubaï, on y trouve une bonne partie des hôtels "low-cost" et les souks, dont celui de l’or, sans conteste le plus impressionnant de tout le Moyen-Orient, et que vous trouverez au nord-ouest du dock des abras.

A noter que de nombreux grands projets (infrastructures, immobilier commercial...) se sont vus gelés ou annulés par la crise économique qui n'épargne pas non plus Dubaï. Sont concernés : les projets Waterfront (60 milliards $US d'investissements), Bawadi (27 milliards), Dubaïland, Dubaï World Central, The Universe...

Vos destinations :

Page précédente.../ Haut de page...